lundi 17 octobre 2005

JOURNEE MONDIALE DU REFUS DE LA MISERE - PETITE IDEE


Vous le savez peut être, cette semaine débute par LA JOURNEE MONDIALE DE REFUS DE LA MISERE.



Loin ou proche, la misère est partout. Dans les pays du tiers monde, comme dans l'immeuble en face de chez nous. Plus le monde évolue, plus les écarts se creusent, plus les misérables sont miséreux, et plus les riches s'enrichissent.

C'est un fait, combattu avec plus ou moins d'efficacité par les organisations humanitaires, par certaines organisations officielles, comme l'ONU, et, d'une certaine manière, par les alter-mondialistes qui ne font pas grand chose mais ont au moins le mérite de chercher un système meilleur ou la misère serait abolie.

Qu'est ce que la misère ? Doit-on combattre la misère matérielle ? Celle qui fait que la majeure partie des êtres humains vivants aujourd'hui n'ont pas de quoi vivre décemment, manger chaque jour à leur faim, vivre sous un toit digne de ce nom ? La misère physique ? La maladie, la vieillesse et la solitude qui en découle ? La misère morale ? Ceux qui n'ont pas d'amour, ceux qui sont seuls avec leurs angoisses et qui se réfugient dans l'alcool ou la drogue ? La misère intellectuelle ? ceux qui ne savent pas lire, écrire, qui n'ont pas reçu d'instruction (en France, 10% de la population est illettrée.)

TOUTES LES MISERES DOIVENT ETRE COMBATTUES.

Certains trouveront la force de s'engager dans une action humanitaire et de combattre ces misères sur le terrain. C'est admirable.

D'autres s'acquitteront de ce combat en donnant régulièrement de l'argent aux oeuvres humanitaires. Admirable aussi.

Je propose une idée, pas vraiment originale, mais extraordinairement efficace, si chacun l'appliquait:

Chacun de nous devrait aider de façon totalement désintéressée 2 ou 3 personnes de son entourage (famille, amis, amours, collègues de travail). Les aider à améliorer leur vie, à résoudre leurs problèmes, à réaliser leurs rêves, à surmonter leurs peurs, leurs souffrances, leur donner du temps, de soi, pour interdire toute misère de s'introduire dans leur vie. Etre efficace, pugnace, ne pas baisser les bras, être toujours présent, se dire "je prend en charge leur bonheur". Et ces 2 ou 3 personnes devraient faire de même avec 2 ou 3 autres personnes. Et ainsi de suite (l'idée est reprise dans un film un peu "eau de rose" mais très juste avec Kevin Spacey et Haley Joël Osment, "UN MONDE MEILLEUR".)

Je crois très fort à la proximité et à la force que chacun a de pouvoir améliorer le monde et la vie autour de lui.

1 commentaire:

emmameta a dit…

Etonnant comme beaucoup ont trouvé de l'inspiration pour ta rencontre avec Rael et comme personne ne sait quoi ajouter pour combattre la misère ... Soit parce que tout le monde partage ton avis ; dans ce cas la planete est en passe d'éradiquer les guerres et chacun dans l'aide et l'écoute de son prochain pourra répendre le bonheur sur terre. Félicitation tu as des amis extraordinaires.
A moins que chacun soit un peu trop dans son speed, ses préocupations, son monde .... et n'ai pas pris le temps de t'imiter et de te dire à quel point ton idée est belle est bonne ... un certain cheminement vers la sagesse...