lundi 15 mai 2006

LES TABLES DU PETIT SAUVAGE - UN SI BON NIPPON


Voilà un excellent conseil pour s’évader de Paris à moindres frais et oublier sincèrement, le temps d’un dîner, tout ce qui nous entoure (sauf la personne qui est en face de vous).

Asuka, restaurant japonais dans le 18ème arrondissement….C’est le plus petit restaurant de Paris, il n’y a que trois tables, qui tiennent dans la moitié d’une chambre de bonne …



On y est accueilli par un couple amoureux et original de japonais sans âge….. Lui est artiste, il peint des kanjis (idéogrammes japonais), et joue au base-ball tous les matins dans la rue Marcadet. Elle était actrice, chanteuse, pose en mini jupe rouge sur son scooter Vespa dans la rue Marcadet.

Ils nous accueillent comme chez eux, c’est d’ailleurs la première sensation, lorsqu’on franchit la porte de ce restaurant : ne pas rentrer dans un établissement, mais rentrer dans une maison japonaise, aller dîner chez l’habitant. Installés dans la salle minuscule, les mains posées sur les sets de tables qui sont en fait des plans du métro de Tokyo, nous pouvons laisser notre regard déambuler sur les kanjis du Maître des lieux et sur toute la déco hétéroclite…

Puis, nous partons dans un voyage culinaire traditionnel et surprenant, saupoudré de mille politesses de langage, comme seuls les japonais savent les dire. Tout est soigneusement cuisiné « à l’instant », les sushi et sashimi sont d’une sincérité et d’une fraîcheur exquises, le poisson grillé n’a pas l’air mal non plus, les petites entrées, les légumes crus coupés arrosés de sauce mystérieuse, les soupes au shitake, et les desserts aux haricots rouges complètent harmonieusement le repas, que nous prendrons soin d’arroser d’Asahi (une bière japonaise) et de saké tiède en fin de partie….

La gentillesse du couple est désarmante : ils sont aux petits soins, nous expliquent tout, nous félicitent au sujet de notre dextérité au maniement des baguettes, s’amusent de notre circonspection ou de notre étonnement face à certains mets difficilement identifiables….

Au-delà d’un bon repas, ils offrent du bonheur simple à leurs quelques clients, prenant le soin de gérer leur agenda pour que chaque table soit la seule (ou quasi) à être servie…. Un restaurant, si petit soit-il, mais pour nous seuls. Une certaine idée du rêve et du luxe pur.

Où étions nous, le temps d’un dîner ? Au cœur du 18ème, sur les contrepentes de la Butte Montmartre ? Ou bien quelque part dans une ruelle de Shibuya, ou dans une petite ville perdue des montagnes du Kyushu ?

Asuka
145 rue Marcadet
75018 PARIS
01 42 55 50 91

Réservation largement recommandée

1 commentaire:

Mayon a dit…

Mais surtout on s'régale ouais ouais
rien n'égale nan nan
le doux fumet d'un poisson frais à la baguette nan nan
chez les nippons nan nan