vendredi 28 octobre 2005

37 CHOSES A FAIRE AVANT DE MOURIR


A la manière de l'écrivain Georges PEREC ("la Vie Mode d'Emploi"), voici ma liste.

Et vous, quelle est la vôtre ?

Je dédie cette liste à Marion.

Croire en Dieu, un tout petit peu
S’étonner de la beauté du monde
Organiser un dîner avec toutes mes ex pour leur montrer qu’elles pourraient très bien s’entendre
Dire aux gens que je les aime
Réaliser un film, même un tout petit court métrage, mais un film
Retourner en Afrique, et passer du temps dans la brousse, avec les lions, les girafes et les éléphants
Nager avec les dauphins
Aller découvrir l’autre bout du monde : la Nouvelle Zélande et l’Australie
Découvrir l’Antarctique
Chanter du blues avec des vrais musiciens de blues
Aller voir Ridley Scott, Claude Lelouch, James Cameron et les remercier de m’avoir fait rêver
Manger plein de bons petits plats
Retourner en Mongolie
Faire des câlins aux arbres
Emmener ma mère en voyage
Piloter un avion
Tout flamber au casino
Se réjouir à l’idée de revoir ceux qui m’attendent « là haut »
Relire « Presque Rien Sur Presque Tout » de Jean d’Ormesson
Voir la Terre depuis l’Espace
Tout regagner au casino
Ouvrir un bar, y passer de la bonne musique toute la nuit
Cuisiner
Se demander ce que je pourrai mieux faire
Mieux faire
Faire la paix
Faire l’Amour
Faire rire
Rire
Pleurer
Aller au bord de la mer
Se rouler dans la neige
Faire du chameau dans le désert
Etre généreux
Respirer une dernière fois
Relire « Le Petit Prince »
Se dire que c’était bien

3 commentaires:

sylvine a dit…

organiser un dîner avec toutes tes ex: bon plan. je ne doute pas que nous serions nombreuses et que ce ne sont que des personnes fantastiques... mais ça ferait un peu harem quand même! ;O) et puis est-ce bien respectueux vis à vis de celle qui a remporté ton coeur? à mois qu'elle n'invite tous ses ex le même soir? si chacun vient avec son conjoint, ça ferait une sorte d'arbre généalogique transversal!!! cocasse...

LE ZUBIAL a dit…

Il n'y a aucun vice caché derrière cette idée. Seulement, j'ai remarqué que l'on avait toujours tendance à regarder celui ou celle qui était là avant nous (idem pour celui ou celle qui prend notre place) d'un oeil un peu suspicieux et torve.... (en tous cas, c'est l'expérience de mes histoires). C'est bête, en fait, comme comportement, et c'était juste pour démontrer la bétise du raiseonnement "j'aime pas tes ex" et du raisonnement "j'aime pas le nouveau/la nouvelle"....... Et puis vous ne seriez pas si nombreuses que ça, c'est vraiment pas dans l'idée du harem... Mais chaque fille de ma vie a des qualités extraordinaires qui font qu'elle mérite d'être connue. Et puis, j'aurai toujours énormément d'affection et de tendresse pour celles qui ont croisé mon chemin, pour quelques jours ou quelques années, elles auront toujours une place particulière dans mon coeur.

marie a dit…

Avant de mourir, j’aimerai bien traverser un bout de mer ou d’océan sur un voilier, avec des vrais marins qui tirent sur les bouts pour virer de bord et hissent haut la grand’voile, et qui crient dans la tempête des ordres mystérieux, et peut-être faire naufrage, au moins un peu…

J’aimerai rassembler tous les gens que j’aime et qui ne se connaissent pas, ceux de Lyon, de Paris, de Suisse, du Brésil et d’Ouganda, et d’ailleurs encore, Nouvelle-Zélande et qu’ils se racontent les histoires incroyables qui leur sont arrivé, qu’ils rient, boivent et dansent ensemble, se surprenant eux-mêmes à avoir l’impression de se connaître depuis toujours.

J’aimerai aller à l’aéroport et prendre un avion, n’importe lequel, pour aller n’importe où, juste à cause de la sonorité chantante de la destination.

J’aimerai apprendre à jardiner et regarder pousser chaque jour le saule pleureur que j’aurai planté, jusqu’à ce qu’il devienne gigantesque.

J’aimerai dessiner tous les petits êtres et les paysages étranges qui vivent dans mon imagination.

J’aimerai travailler pour un journal qui travaillerait à donner de l’espoir à ceux qui le liront : il parlerait de tous les actes de bravoure que des gens normaux ont accompli, pour montrer qu’on peut tous être des héros ordinaires, au quotidien. Il s’attacherait à montrer toujours ce qui est chouette et drôle et étonnant chez les humains et ce qu’ils inventent.

Enfin, j’aimerai vraiment beaucoup aller dans cette île, dont j’ai oublié le nom, pour nager dans une eau transparente au milieu des méduses qui ne piquent pas, une multitude de petites méduses roses, translucides, qui dansent.
Et puis j’aimerai bien voir un requin, pour me réconcilier avec tous ses frères et ses cousins, qui m’ont poursuivi inlassablement depuis mon enfance pour me croquer.

Hmmm... Je crois qu'il y a encore beaucoup d'autres choses, mais il y en a qu'il vaut mieux garder secrets, héhé...