lundi 7 mai 2007

UN DANGER QUI NOUS GUETTE...

Aujourd’hui, plus de 80% des médias français, tous supports confondus (presse écrite, radios, télévisions), sont détenus par trois grands groupes : Dassault, Bouygues, et Lagardère.

Ces trois grands groupes sont des groupes familiaux, dirigés par Messieurs Dassault, Bouygues, et Lagardère, tous trois amis proches du nouveau Président.

Parmi ces trois dirigeants détenant la grande majorité des médias nationaux, l’un était le témoin du Président lors de son mariage avec Cécilia, l’autre est le parrain de leur fils.

Comment peut-on être sûr de l’indépendance de la presse dans une telle situation ? Trois hommes surpuissants détenant les clés de tous les grands médias, et trois grands amis du Président… Nous sommes régulièrement choqués par les faits et dires de la chaîne américaine Fox News, véritable appareil de propagande du Président Bush. Mais demain, qu’en sera-t’il de TF1, du Monde, de France Télévisions, de Canal Plus, du Figaro, de l’Express, du Point, de RTL, Europe 1, Radio France, M6 ?

A priori, il semble peu probable que ces médias soient dorénavant défavorables à un Président « ami » …

Restons méfiants… Celui qui a les clés du pouvoir et les clés des médias est potentiellement dangereux.

Je tenais aussi à souligner quelque chose d’horrible (de mon point de vue), et qu’aucun média (à part Libération et Marianne) n’ose soulever (forcément…) : sur ces trois grands groupes industriels français (Dassault, Bouygues, et Lagardère), deux vivent essentiellement des commandes de l’Etat… En effet, deux de ces groupes sont de puissants marchands d’armes, parmi les plus gros du monde occidental. Ca ne vous fait pas froid dans le dos de savoir que ceux qui vous divertissent et vous informent sont aussi des marchands d’armes ?

A méditer…

3 commentaires:

Marion a dit…

Certes, c'est flippant, mais ca ne change pas fondamentalement les choses que Sarko soit ou non president. Le trio des magnats des medias existe et domine depuis un bon moment, et ces medias continueront a nous informer de la meme facon (pas forcement ideale je le concois).
Enfin, on parle des grands groupes, et des dirigeants, mais parlons aussi des annonceurs qui influent autant, voire plus, sur le contenu de nos chers programmes!

Alors soit on est paranos et on crie a la manipulation, soit on prend les choses en main et on s'informe de differentes manieres en multipliant les sources!
Non?

Irene a dit…

Cher Tom,
Ca on le savait deja mais c est bien de la rappeler vu qu apparemment beaucoup de personnes semblent l avoir oublier ou y sont indifferentes.
Sarkozy n a pas attendu d etre elu President pour controler les medias (en tout cas une partie). A ce controle il faut egalement ajouter l autocensure.
D accord avec Marion concernant l influence, le pouvoir meme, des annonceurs. La tele japonaise en est d ailleurs un bon exemple.
Ceci dit on peut crier a la manipulation, multiplier ses sources d informations sans etre parano...

Marion a dit…

certes