dimanche 14 janvier 2007

L'INFO EN PLUS - ANDROMAQUE


Dans « l'Odyssée » d'Homère, la légende raconte qu’Andromaque, la femme du grand héros Hector, « chevauchait son époux », et que « les esclaves phrygiens se masturbaient chaque fois qu’Andromaque montait le cheval d’Hector ».

Le grand tragédien grec Homère n’a pas seulement inclus une touche d’érotisme dans son œuvre, mais a sacralisé une position exceptionnelle dans sa signification, aujourd’hui appelée « la position d’Andromaque ».

Cette position est très particulière car l’homme y est en situation inférieure, la femme le domine et a la maîtrise du jeu.

Elle joue ainsi de son corps et de son bassin pour trouver les mouvements les plus pertinents pour son plaisir.

L’homme n’est plus en position dominante (alors que c’est le cas dans la plupart des autres positions), mais découvre le plaisir de pouvoir regarder le corps de sa partenaire à loisir. Sur le dos, le corps détendu, il peut ainsi améliorer son endurance sexuelle.

Andromaque et Hector, un couple mythologique dont les ébats sont encore aujourd’hui une référence…

2 commentaires:

marie a dit…

Kicéki a fait le dessin?

LE ZUBIAL a dit…

c'est un dessin chopé sur le net. Mais je l'ai trouvé très beau et parfait pour illustrer ce sujet.... Explicite et pudique à la fois....