dimanche 26 novembre 2006

UNE VERITE : IRAK.

Le Ministre de la Santé Irakien a lui même évalué à 150.000 le nombre de civils tués en Irak depuis la fin de la guerre. Or, ce chiffre ne prend en compte ni les victimes de la guerre elle-même, ni celle des raids et bombardements américains, ni même celle des escadrons de la mort chiites. En fait, c'est plus de 200.000 morts qu'a déjà fait ce conflit en trois ans et demi. Autrement dit, plus que la répression implacable de Saddam Hussein en dix ans (et hors guerre). Mais qui ose le dire ?

Je suis contre la pendaison de Saddam Hussein. Je me demande même s'il ne faut pas lancer une pétition sur le web pour cela.

Ou alors, si on pend Saddam, alors, pendons aussi Georges. Et Vladimir. Qui ont beaucoup plus de sang sur les mains que le vieux dictateur.

2 commentaires:

Celine a dit…

Cher Thomas, mon opinion vaut ce qu'elle vaut mais je pense que ce n'est pas parce qu'un dictateur est plus sanguinaire qu'un autre ou moins évident à cerner, que l'un doit être épargné et l'autre pas. Je rejoins donc ton idée, mais je l'applique dans les 2 sens. Je suis donc pour la pendaison de Saddam Hussein...et j'espère qu'un jour Bush, Putin, et tous les autres paieront aussi. A bientôt.

Emma & Steph a dit…

Et moi je pense qu'ils sont tous de grands paranoïaques, dangereux, bons à enfermer et à condamner à une thérapie à perpétuité. Mais jamais au grand jamais je ne serais pour la peine de mort vis à vis de quelconque homme, le plus saguinaire soit-il.
Emma toute seule