mardi 3 octobre 2006

RECETTE DU CORPS HUMAIN

Vous n'êtes pas simplement un nom et un prénom, dotés d'une histoire sociale. Voici votre véritable composition.

Vous êtes 71% d'eau claire, 18% de carbone, 4% d'azote, 2% de calcium, 2% de phosphore, 1% de potassium, 0, 5%de soufre, 0, 5% de sodium, 0, 4% de chlore. Plus une bonne cuillerée à soupe d'oligo-éléments divers: magnésium, zinc, manganèse, cuivre, iode, nickel, brome, fluor, silicium. Plus encore une petite pincée de cobalt, aluminium, molybdène, vanadium, plomb, étain, titane, bore.

Voilà la recette de votre existence.

Tous ces matériaux proviennent de la combustion des étoiles et on peut les trouver ailleurs que dans votre propre corps. Votre eau est similaire à celle du plus anodin des océans. Votre phosphore vous rend solidaire des allumettes. Votre chlore est identique à celui qui sert à désinfecter les piscines.

Mais vous n'êtes pas que cela.

Vous êtes une cathédrale chimique, un faramineux jeu de construction avec ses dosages, ses équilibres, ses mécanismes d'une complexité à peine concevable. Car vos molécules sont elles-mêmes constituées d'atomes, de particules, de quarks, de vide, le tout lié par des forces électromagnétiques, gravitationnelles, électroniques, d'une subtilité qui vous dépasse.

Rien de ce qui vous entoure dans le temps et dans l'espace n'est inutile. Vous n'êtes pas inutile.

Votre vie éphémère a un sens. Elle ne vous conduit pas à une impasse. Tout a un sens.

Agissez.

Faites quelque chose, de minuscule peut-être, mais bon sang, faites quelque chose de votre vie avant de mourir. Vous n'êtes pas né pour rien. Découvrez ce pour quoi vous êtes né. Quelle est votre infime mission?

Vous n'êtes pas né par hasard.

(Source : Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu)

4 commentaires:

Emily a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Emily a dit…

Votre mission si vous l'acceptez c'est de faire quelque chose de votre vie !!! Et heureusement !!! Donc je suis bien d'accord avec tout cela, se laisser porter n'est pas la solution :-))) Merci de nous le rappeler car il est vrai qu'on n'a trop souvent tendance à l'oublier !!
Bisous

La cuisinière a dit…

Bon ben je me mets au fourneaux avec tes commis mon Cher, on a du pain sur la planche.... Ah ah ah je suis la reine du Calembourt aujourd'hui...

miminh a dit…

merci pour ce voyage intense dans l'infiniment petit et l'infiniment grand... j'en ai encore le vertige (malgré mes 1,52m!)