dimanche 23 juillet 2006

POURQUOI CE SILENCE ?

Par Thomas LECUYER

Voilà maintenant plus de deux semaines qu’un pays, Israël, assiège et attaque violemment un autre pays, le Liban, le menaçant dans sa souveraineté, son intégrité, et en privilégiant lâchement les attaques sur des civils.

En deux semaines, ce ne sont pas moins de 150 cibles civiles, ponts, routes, aéroports, ports, bâiments diplomatiques, qui ont été touchés par les tirs israëliens.

Faisant fi de toutes les lois internationales, de toutes les conventions, riant au nez de l’Onu, et de toutes les ONG, le gouvernement israëlien, soutenu a priori massivement par son peuple, fait preuve, comme à son habitude d’un comportement totalitaire, dictatorial et extrêmiste.

Il n’est pas de bon ton de critiquer les Juifs.

Combien vont m’étiqueter, d’une seule lecture ? Combien vont me traiter d’antisémite, parce que, par exemple, je vais écrire la phrase suivante :

SI LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE NE DIT NI NE FAIT RIEN AU SUJET DE LA CRISE AU LIBAN, C’EST PARCE QU’ELLE EST PARALYSEE PAR LE LOBBY JUIF.

Ah ! Quelle horreur ! Le lobby juif ! Quelle formule horrible, raciste et antisémite. Je suis à ranger dans le même carton que Dieudonné et consorts.

Mais soyons lucides un instant.

Israël attaque le Liban parce qu’il sait très bien qu’il peut le faire en toute impunité. De cette façon, Tsahal (l’armée israëlienne) montre sa force, sa puissance, et lance un avertissement sans commune mesure à la Syrie et à l’Iran, deux pays qui dérangent beaucoup Israël mais qu’il ne pourrait attaquer sans risquer de fortes représailles.

Dans son optique vengeresse et aveugle (dont l’argumentaire pourrait se résumer à « la terre d’Israël est à nous, rien qu’à nous, et on va leur en faire baver à ces arabes (Palestiniens, Chiites, Syiriens, Libanais, Iraniens, et autres. »), le gouvernement israëlien, qui est un gouvernement franchement de droite, bien évidemment lâche et perfide, agresse un petit pays, fragile, qui se remet difficilement d’une première guerre sanglante, et dont la paix, exemplaire, aurait dû être un modèle pour tout le Moyen Orient.

Sous le prétexte fallacieux de vouloir éradiquer un mouvement islamique, le Hezbollah, essentiellement basé au Sud Liban, Israël espère ainsi reprendre le contrôle de la région en réaffirmant son autorité, qu’il lui a semblé avoir perdue, après les enlèvements de soldats dont l’armée israëlienne a été victime ces derniers temps.

Voilà bien le mobile à demi caché d’Israël : semer la terreur parmi les populations arabes régionales, faire trembler le Hezbollah et dire clairement à la Syrie et à l’Iran : « vous ne nous faites pas peur, regardez ce qui vous attend ».

Alors pourquoi parler du lobby juif et pourquoi être politiquement incorrect d’un coup ?

Comme vous le savez, être Juif, c’est bien plus que faire partie d’un peuple, d’une nation, d’une religion. C’est faire partie d’un grand Tout, c’est être le Peuple Elu, c’est… Etre Juif. De par leur éclatement géographique (les Juifs sont partout, et il n’y a aucun sous-entendu malsain dans cette phrase, c’est juste vrai), ils sont très soudés moralement, et les Juifs du monde entier se doivent de soutenir l’Etat Hébreu (et doivent même le rejoindre dès que possible)

Les Juifs ont donc toujours été très forts en lobbying depuis des siècles.

Qu’est ce que le lobbying d’abord ?

Le lobbying est le processus qui permet aux personnes et aux groupes de défendre leurs intérêts. C'est grâce au lobbying (des groupes de citoyens qui font pression sur des groupes politiques) qu'il est possible d'influencer les dirigeants sur des questions portant sur la politique intérieure ou extérieure d’un pays. Dès qu'un citoyen tente d'influencer une décision d'ordre public, c'est du lobbying. Les personnes qui s'engagent dans ce genre d'activités peuvent donc être appelées lobbyistes. Cependant, les lobbyistes sont généralement considérés comme des gens rémunérés qui représentent les intérêts des autres auprès du gouvernement.

Le terme « lobbying » fait presque toujours référence à la politique et à l'intérêt d'ordre public. Le lobbying aurait vu le jour à Washington et à Westminster, où les individus qui tentaient d'orienter les projets de loi du Congrès et du Parlement se réunissaient dans les halls (les lobbys) des chambres d'assemblée en vue d'exercer une influence sur les législateurs au moment où ceux-ci s'y rendaient pour les débats et les votes.

Les origines du lobbying sont donc aussi anciennes que celles de la politique.

La technique, même pas cachée, d’Israël pour pouvoir attaquer sans souci le Liban, est de faire jouer ses réseaux de lobbying, extrêmement bien implantés aux Etats-Unis.

Depuis la création de l’Etat d’Israël, au lendemain de la seconde Guerre Mondiale, ses liens avec les Etats-Unis ont toujours été très étroits.

Les flux financiers entre les deux pays sont énormes. Les Etats-Unis versent chaque année des sommes colossales à Israël, et vice-versa. De nombreux dirigeants américains, notamment dans la banque et la finance (mais aussi dans l’économie, la culture, l’industrie, le conseil politique, etc. …) sont juifs. La communauté juive américaine est donc extrêmement puissante.

De ce fait, il est logique que chaque acte d’Israël ait la bénédiction des Etats-Unis. Y compris des actes barbares, dictatoriaux, et extrêmistes. Y compris l’attaque illégale d’un autre pays.

Quand Israël décide d’attaquer le Liban, il fait jouer ses réseaux de lobbying aux Etats-Unis, en Grande Bretagne, en Russie, aussi (ou la communauté juive est très importante), pour bien s’assurer que personne ne viendra l’ennuyer pendant qu’il détruit tranquillement un pays voisin, en massacrant des civils, en détruisant des structures à peine reconstruites, et si nécessaires à la vie d’un peuple aujourd’hui oppressé par Israël.

Ayant obtenu le soutien sans faille des Etats-Unis, il s’assure ainsi du silence gêné de l’ONU et des membres du Conseil de Sécurité.

Seules quelques phrases « pour avoir la conscience tranquille » sortent de la bouche du Président Chirac ou d’Angela Merkel, tandis que la communauté arabe, trop secouée par des luttes intestines, peine à s’organiser pour défendre le Liban.

POURQUOI CE SILENCE ?

N’AVONS-NOUS PAS HONTE DE NOUS TAIRE ?

ISRAËL EST-IL EN MESURE DE NOUS IMPOSER LE SILENCE ?

Si les pays occidentaux n’étaient pas sous la pression du lobby juif, si nous n’étions pas terrorisé par les armes économiques d’Israël, nous oserions agir et faire taire les armes juives.

Loin de moi bien sûr l’idée de préconiser une attaque sur Israël par une coalition armée internationale (quoique ça a bien été fait sur l’Irak sans raison valable.)

Mais je suis scandalisé par le silence de la communauté internationale, dont le Conseil de Sécurité de l’Onu devrait, et c’est un minimum, adopter une résolution visant à exiger le retrait immédiat et sans condition des forces israëliennes au Liban, ainsi que l’arrêt immédiat des attaques. Sans quoi Israël pourrait, par exemple, se voir infliger un embargo économique total, une fermeture de ses frontières, et d’autres sanctions économiques qui pourraient déjà être un levier efficace pour l’arrêt des violences au Liban.


1 commentaire:

Emma et Steph a dit…

Merci merci et merci ! Ca fait du bien un bon coup de gueule de temps en temps. Et curieusement aucun commentaire sur ton blog ... A croire que la crainte d'etre taxe d'antisemite ferait peur meme a tes lecteurs ?
Un peu tres loin de l'actu ca fait du bien d'avoir une synthese du merdier geo politique. On a apprecie ton texte et tous les extraits d'articles fort bien documemtes.
On cotoie en Chine des voyageurs du monde entiers, pas mal de juifs aussi, et comme partout des gens ouverts d'esprit, pacifiques et tolerants... Si cela pouvait gagner toute la planete ...
Bravo en tous cas et gardons espoir pour que la paix revienne et la justice aussi ...

Emma et Steph