lundi 13 février 2006

2 AMIS DANS UNE AMI 6

Il est des aventures, comme ça, qui font rêver toute une vie.

Qui ne s'est jamais dit un jour, un peu blasé du système régulier de sa vie : "allez, demain, je plaque tout, je prend la route et tchô tout le monde!"

Qui n'a jamais eu le coeur débordant de désirs d'aventures, la vraie aventure, pas le trekking à deux balles proposé par des agences de voyages, non non non, la vraie aventure, au sens noble du terme, celui des découvreurs, des explorateurs, des ... aventuriers.

J'écrivais, il y a peu, sur l'Ami Africain, celui qui est parti en Ouganda, et qui nourrit parfois mes rêves de nature sauvage et de peuples nouveaux (et aussi de grands gorilles dans les brumes des collines ougandaises, mais ça, il m'a dit "laisse tomber").

En voici deux autres, qui partent pour de vrai, qui ont osé dire oui à leur rêve, ou à leur folie, c'est à voir.


Les voici en photo, bon, j'ai dû un peu les retoucher pour respecter leur anonymat et pour des questions de droit à l'image.



Voici Steph.












Voici Manue.












Au début, je crois bien que je ne les ai pas pris au sérieux. Et puis le temps a passé, et il a fallu se rendre à l'évidence.

Manue et Steph, un couple amoureux et baroudeur, qui s'en va donc au volant d'une Ami 6 pour rejoindre la Mongolie. Et, comme si cela ne suffisait pas, au cas où ils ne soient pas repus d'aventures, ils se tâtent assez pour pousser jusqu'en Chine (un jour, ils m'ont même avoué: "ben une fois qu'on sera en Chine, on ira peut être jusqu'en Australie, mais là, on prendra le ferry quand même parce qu'avec l'Ami 6, on va galérer dans l'Océan Pacifique")

Voici leur route :




Un beau projet, dont vous pourrez suivre le déreoulement sur leur blog :

http://routedeleau.blogspot.com

N'hésitez pas à y aller, à en parler autour de vous, à le faire savoir aux journalistes du monde entier, car c'est un projet qui mérite d'être découvert, suivi, et reconnu !

L'aventure c'est l'aventure, comme disait Lelouch, et leur voiture, c'est une Ami 6, oui oui, voilà, regardez :



Une sorte de super Deudeuche, retapée de main de maître par Steph, à côté duquel Mac Gyver passe pour un manchot apathique.

Que vont-ils chercher, que vont-ils trouver ? J'espère tout ce qu'ils souhaitent. Et surtout, pendant que vous cherchez, et que vous roulez, ne vous perdez pas, la mer d'Aral et les monts d'Oural ont certainement besoin de vous, mais nous aussi, on a besoin de vous.

Bonne route, et n'oubliez pas le conseil de Bison Fûté : une pause toutes les deux heures...

Et puis partir.... c'est revenir un peu.....

2 commentaires:

HOPoSOMME! a dit…

juste réussir à le vivre vraiment "and I think to myself... what a wonderful world"...

emmameta a dit…

Excuse-nous dear Zubilal de notre coeur de ne pas avoir mis un petit comment plus tôt. On est tellemnt dans le jus à quelques jours du départ qu'on a même pas pris le temps d'écrire. D'ailleur on a pas écrit sur notre blog non plus depuis quelques temps ...Mais il faut tout boucler, penser à tout pour pouvoir tout lacher sereinement pendant 1 an, terminer la voiture le plus "parfaitement" possible pour aller au moins jusqu'en Italie, et arriver à faire tenir tout notre barda à l'interieur ...! En gros un exploit. Mais si on ne réussi pas celui-là ... on ne part pas !
Ton texte nous a beaucoup touché. Comment fais-tu pour parler aussi bien de tout, aussi bien religion que musique, ou ... que des amis ? J'adore mes couettes d'ailleurs !
Et ... je n'ai pas trouvé les mots pour ajouter quoique ce soit à ton poeme sur notre vieille canaille africaine. Il n'y avait ... rien à ajouter ...

Merci Tomtom, merci pour tout, toi qui est entre autre à l'origine de notre blog !
Promis on écrira plus souvent quand on sera partis et libérés du temps chronométré de notre fichue société.
On t'aime fort et on garde le lien tissé serré,
Merci de nous tenir tous aussi proches.
Merci d'être là
Merci d'être toi, ZUBILAL.