lundi 19 décembre 2005

LES LECTURES DU PETIT SAUVAGE - FRED VARGAS


Une délicieuse personne, dont je tairai ici le nom par souci de discrétion, m'a récemment conseillé de lire, durant mes longues heures passées dans l'avion, quelques polars écrits par Fred Vargas, auteur français, et référence actuelle du style.

Comme pour appuyer son conseil, elle m'envoya, dans une enveloppe à bulle, deux romans de l'auteur, et me voici donc au pied du mur, cerné par les deux livres, qui m'incitaient à ouvrir leur couverture, à effleurer leurs pages, et à dévorer leurs mots.

C'est très physique, la lecture, finalement. On regarde, on touche, on dévore quand ça nous plait.


Fred Vargas. Auteur de polar français à la mode. Enqûete plus appronfondie. Pas auteur. Auteure. Archéologue, spécialiste du Moyen Âge, elle a râflé de nombreux prix, notamment avec "Pas Vite et reviens Tard".




Bon, et bien je vais commencer par c'ui là alors.

Un Breton envahit de suite l'incipit du thriller, m'incitant à l'accompagner dans les rues du quartier Montparnasse, puis, bientôt, apparait tout une galerie de personnages secondaires bien tirés, et le héros, flic, avec tout ce qu'il faut pour faire un bon héros (beau, cool, taciturne, intuitif, marginal), mais pas trop quand même.

On y parle de signes mystérieux peints sur des milliers d'immeubles parisiens (et aussi marseillais, un peu plus tard), de meurtres liés à ces signes, d'un fléau séculaire qui viendrait frapper la Capitale, d'une terrible malédiction, bref, on va loin, sans bien s'en rendre compte, se laissant porter par la plume et les idées agiles de Fred Vargas.

Par moments, on touche la précision stylistique de Grangé (auteur, entre autres, des "Rivières Pourpres"), mais avec un ton un peu plus décalé toutefois.

Un polar de Fred Vargas, à la lumière du premier ouvrage lu "Pars Vite et Reviens Tard", semble donc être une lecture agréable, captivante, sans être prise de tête, bref, l'idéal pour vous accompagner durant vos déplacements pour les Fêtes de fin d'année.


Un polar de Fred Vargas est aussi une bonne idée de film, d'ailleurs, Régis Wargnier, réalisateur d' "Indochine", d' "Une Femme Française", d'"Est Ouest", et, dernièrement, de "Man to Man", est en train de tourner l'adaptation ciné de "Pars Vite et Reviens Tard", avec José Garcia dans le rôle principal (s'agit-il du héros flic ou du breton de l'incipit, je ne sais pas...?). Sortie été 2006.


1 commentaire:

irene a dit…

Viviane Hamy: tres bonne maison d edition. Fred Vargas, sa reputation est deja faite. le + c'est que son nom est genial: Fred Vargas!!!!!
Dans le roman policier, et pas seulement, j'adore Tonino Benaquista. A essayer si ce n'est pas deja fait!